DeadpoolDeadpool est à l’affiche depuis le 12 février 2016.

Deadpool est un super héros de Marvel qui sort vraiment du cadre. Il est un mercenaire et un anti-héros. Alors, préparez-vous à de la violence, du sexe, de l’humour décapant et de l’action brutale. Ce personnage a déjà fait une apparition dans l’univers de X-Men au cinéma dans le film X-Men Origins : Wolverine. Par contre, cette version est très loin de celle du film Deadpool qui est beaucoup plus fidèle au personnage de la bande dessinée.

Le film Deadpool nous raconte l’origine du personnage, ce n’est pas exactement le même que celle des comic books. Wade Wilson est un mercenaire, un mauvais garçon. Il est à la recherche d’Ajax, l’homme qui l’a transformé en super humain, pour qu’il puisse corriger le problème de son apparence physique. Pendant que Deadpool est à la recherche Ajax (Francis Freeman), il raconte aux spectateurs comment il est devenu Deadpool. Il y a deux ans, il a été diagnostiqué d’un cancer très grave. Un homme vient recruter Wade en lui promettant de pouvoir le guérir. Wade ne veut pas faire souffrir sa copine Vanessa, alors il acceptera l’offre. Ce que Wade ne sait pas, c’est qu’Ajax expérimentera un sérum sur lui pour activer et transformer des gènes en gènes mutants. Pour que la transformation s’effectue, le corps doit être plongé dans des conditions extrêmes. Pour Wade Wilson, c’est d’être privé d’oxygène. Cette mutation lui donnera une habileté de régénération très rapide.

Deadpool continue à pourchasser Ajax, mais pour y arriver, il demandera l’aide de Peter Rasputin, alias Colossus, et Negasonic Teenage Warhead, deux X-Men. Ensemble, ils affronteront Ajax, Angel Dust et leur armée.

 

Le film Deadpool a pas mal eu carte blanche au niveau du scénario. Dès les premières minutes du film, le spectateur est plongé dans l’humour déjanté de Deadpool. Le générique d’ouverture en est la preuve. C’est bourré de références et d’humour (et c’est de même tout le long du film). Il faut porter très attention, parce que c’est vraiment magique de tout découvrir. Par exemple, au lieu de mettre « starring [nom d’un acteur] », c’est écrit « A british vilain » ou encore « A CGI character ». Tout ça donne le ton au film. Comme références, il y a plein d’allusions au personnage et au film de Green Lantern que Ryan Reynolds a incarnés en 2011. Deadpool le ridiculise énormément. C’est sans compter les références à la culture populaire (Matrix, My Little Pony, Adventure Time, Lord of the Ring, Batman, etc. Il se peut très bien que j’en aie manqué). Sans oublier les allusions de Wolverine (et de Hugh Jackman), de son film (X-Men Origins : Wolverine) et de ce que Deadpool a dû faire pour avoir son propre film.

Le personnage de Deadpool dans ce film reprend parfaitement les traits de caractère de la bande dessinée. Il touche et bouge la caméra, et il brise constamment le quatrième mur en parlant directement aux spectateurs. D’ailleurs, Deadpool est le narrateur du film. Son humour et ses habiletés sont très bien repris à l’écran et Ryan Reynolds se donne à 100% dans ce personnage hors du commun. Il y a peut-être que l’origine de Deadpool qui diffère légèrement (je ne connais pas parfaitement l’origine de Deadpool dans les comics). Dans le film, il me semble qu’il n’y a aucunement mention du projet Weapon X (qui est aussi à l’origine de Wolverine).

L’action est au rendez-vous. Il y a tellement d’action et c’est de folles scènes d’action avec des chorégraphies de combats à couper le souffle. Il faut dire que c’est la même personne qui a orchestré les combats et les cascades de la télésérie de Daredevil sur Netflix. Les combats sont assez brutaux et violents. Il y a des têtes qui revolent et des bras coupés. Bref, de l’action pour un public mature. Le scénario est bien rythmé et il y a un bon équilibre entre l’action et le développement de l’histoire. Par contre, le moment du laboratoire peut être un peu long. Ça ralentit le rythme du film, mais on finit par oublier cette longueur avec toutes les blagues que Wade Wilson raconte.

J’aime bien que le film Deadpool ait intégré des personnages des X-Men. Il y a Colossus (l’homme en métal) et Negasonic Teenager Warhead. Cette dernière, je ne la connaissais pas. C’est un personnage très peu utilisé dans les bandes dessinées des X-Men. Ce que je trouve dommage de ce personnage, c’est qu’il n’est pas très exploité dans le film. En plus, Negasonic a de différents pouvoirs. Habituellement, elle est télépathe et a des prémonitions, mais dans le film, elle fait et contrôle des explosions atomiques près de son corps. À la limite, je trouve qu’elle est un peu inutile à l’histoire puisque son pouvoir n’est pas si utile. Mais, elle est là pour une scène hilarante avec Deadpool. Pour ce qui est de Colossus, il s’allie très bien avec Deadpool (combat et interaction). Une chose que j’aime moins, ce n’est pas le même acteur qui l’interprète dans X2, X-Men : The Last Stand et X-Men : Days of Future Past. La chose la plus drôle avec eux, c’est quand Deadpool sonne à la porte du Xavier Xchool for Gifted Youngsters. Il s’étonne qu’il y ait que deux personnages… comme si le studio, 20th Century Fox, n’avait pas les budgets pour plus que ces deux-là.

Une autre chose que j’ai bien aimée, c’est de voir l’évolution de Deadpool et de ses costumes. Dans la bande-annonce, il parlait d’être en rouge pour éviter que les adversaires voient qu’il saigne. Et c’est très bien expliqué et démontré dans le film.

Bref, Deadpool est surement le meilleur film qui tourne autour des personnages de Marvel. J’aimerais tellement ça que ce film s’inscrive dans l’univers cinématographique de Marvel, mais ça n’arrivera bel et bien jamais. Le film a déjà beaucoup de succès et une suite est déjà dans les plans… avec Cable. Ça risque d’être encore plus intéressant. Deadpool et Cable ont souvent collaboré dans les bandes dessinées. Et si vous vous demandiez si Stan Lee fait une apparition. Eh bien oui ! Et c’est à vrai dire sa meilleure et sa plus étrange apparition éclair.

Et n’oubliez pas, il y a une scène après le générique de film. C’est hilarant et ridicule. C’est du Deadpool tout cracher.

À voir absolument !

 

Deadpool

  • Réalisation : Tim Miller
  • Scénario : Rhett Reese, Paul Wernick, basé sur les histoires de Fabian Nicieza et Rob Liefeld
  • Interprètes : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein, T. J. Miller, Gina Carano, Brianna Hildebrand
  • Action, Comédie, Super héros
  • États-Unis
  • 108 min
  • Anglais (aussi en français)
  • foxmovies.com/movies/deadpool
  • 12 février 2016

Laisser un commentaire