Hentai Kamen : The Abnormal Crisis sera présenté le 30 juillet 2016 dans le cadre du Festival Fantasia. Ce film a aussi été présenté durant le New York Asian Film Festival (le 6 juillet).

Hentai Kamen est de retour pour affronter de nouveaux vilains aussi pervers que lui ! Shikijo est vraiment trop dépendant de la lingerie féminine et ça commence à déplaire à Aiko qui lui demande de lui rendre sa petite culotte. Un terrible incident se produit, toutes les petites culottes ont disparu ! Qui est derrière ce complot pour affaiblir le Pervers masqué ? C’est son ennemi juré Oogane qui est de retour pour se venger de Shikijo/Hentai Kamen ! Sans sous-vêtement féminin, comment Shikijo va-t-il se défendre contre les nouvelles menaces de Oogane ?

Le film commence par un bon récapitulatif. Ça explique assez bien le premier film, alors il n’est pas nécessaire d’avoir vu le premier pour comprendre celui-ci. Le scénario du premier se poursuit dans ce second volet de Hentai Kamen. Notre protagoniste se retrouve à l’université et il a toujours le même sens de la justice. Ça se reflète dans son travail et dans sa relation avec Aiko.

L’histoire et les combats sont toujours aussi absurdes et parodiques comme dans Hentai Kamen : Forbidden Super Hero. Néanmoins, j’ai moins aimé Hentai Kamen : The Abnormal Crisis. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai vu les deux films en moins de 24h. J’ai trouvé que ce deuxième film était un peu de trop. Le scénario est moins intéressant et moins original. Le premier film a fait le tour de tout ce qui pouvait avoir dans cet univers. Ça se répercute dans le manque de nouveauté dans les attaques et les combats du Pervers masqué. Par contre, l’imagination perverse est toujours sans limites ! Au moins, il y a quelques surprises qui viennent rehausser l’univers de Hentai Kamen… le masque traditionnel japonais. Je n’en dirais pas plus ! Un aspect qui est dommage, c’est que la fin se termine presque de la même manière que le premier film Hentai Kamen : Forbidden Super Hero. D’où ma critique du manque d’originalité du scénario.

La chose que j’ai aimée de The Abnormal Crisis est que ce film fait plus référence aux Super Sentai/Power Rangers avec des monstres étranges comme le mélange entre un crabe royal et un aspirateur Dyson, ce qui donne Dynoson. C’est assez amusant comme création de monstres. Aussi, le vilain se promène avec sa bande de sbires comme les Putty Patrollers de Mighty Morphin Power Rangers. De plus, ce film parodie aussi Karate Kid afin que Shikijo s’entraine à devenir un plus grand pervers ! Hahaha !

Bref, Hentai Kamen : The Abnormal Crisis est quand même intéressant, mais il est beaucoup moins amusant le premier film où on a pu découvrir ce formidable super héros. Dans ce film, j’ai eu l’impression que le scénario du premier a été remâché et mis à jour afin de faire une suite. Au moins, le CGI est mieux que dans le premier. Néanmoins, j’ai de la difficulté à recommander ce film. Je crois que ceux qui n’ont pas vu le premier vont énormément apprécier et ceux qui ont vu le premier vont se retrouver avec un amer goût de déjà-vu. Aussi, c’est le genre de film à voir avec la foule de Fantasia qui risque d’être divertissante !

 

Hentai Kamen : The Abnormal Crisis

[Fantasia 2016] Hentai Kamen : The Abnormal Crisis de Yuichi Fukuda – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Aussi débile et absurde que le premier
  • Quelques surprises intéressantes
  • L'univers des Super Sentai est plus parodié
Les moins
  • Un scénario moins original
  • Des combats répétitifs
  • Un manque de nouveauté
3.5Note Finale

Laisser un commentaire