Fantasy of the Girls sera présenté le 4 juillet 2017 dans le cadre du New York Asian Film Festival.

Sunwha est une écolière adolescente. Un jour, elle aide son amie à se préparer pour l’audition de « Roméo & Juliette » qui sera présenté par les élèves de l’école. À son grand étonnement, elle obtient le rôle principal de Juliette où elle donnera la réplique à Hanam qui interprètera Roméo. Hanam est la fille coll et mystérieuse dont toutes les filles ont le béguin pour elle. Plus Sunwha apprend à connaître Hanam, une petite flamme commence à brûler en elle.

 

Fantasy of the Girls est l’un des cinq films faisant partie de la programmation LGBTQ du festival NYAFF.

Dans une école complètement de fille, ce film raconte l’histoire d’un premier amour, celui de Sunwha. Sous le contexte d’une pièce de théâtre d’amour, Roméo & Juliette, le scénario de Fantasy of the Girls nous raconte une histoire qui est totalement charmante et adorable. C’est un film qui fait du bien à voir puisque c’est délicat et tellement bien mené par les différents personnages. J’ai bien aimé comment le personnage de Sunwha évolue et comme son béguin se développe pour Hanam. Lorsque Hanam la prend sous son aile, les deux ont une très belle complicité. Mais ça va entrainer une certaine jalousie de la part de Suyeon, la directrice artistique de la pièce. Les trois personnages sont assez diversifiés et chacune a ses forces à l’écran. Hanam paraît tellement cool, Suyeon est réservée et Sunwha se découvre.

L’histoire est amusant et légère. Les personnages, surtout Sunwha, sont radiants et ça se transmet chez le spectateur. En tout cas, c’était mon cas. En plus, c’est vraiment mignon comme film. Ce n’est pas aussi cucu que Everything, Everything, mais c’est le même genre de film qui est plaisant à voir.

Le seul bémol que j’ai au film, c’est l’imaginaire métaphorique que Sunwha a. À plusieurs moments, elle s’imagine et rêvasse à l’espace ou à Mars. Ce qui est dommage, c’est que ça ne fait pas lever le film à un autre niveau. En plus, certains effets spéciaux ne sont pas de haut niveau. C’est amplement correct, mais rien d’extraordinaire.

Bref, Fantasy of the Girls raconte une histoire simple, mais c’est tellement amusant à voir. Au moment d’écrire cette critique, j’ai vu 14 films de la programmation de NYAFF 2017 et c’est sans doute mon film favori du festival.

 

Fantasy of the Girls

[NYAFF 2017] Fantasy of the Girls de Ahn Jung-min – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Adorable et mignon
  • Une histoire simple mais touchant
  • Le contexte de la pièce de théâtre
Les moins
  • Les quelques effets spéciaux
  • L'imaginaire de Sunwha
4.5Note Finale

Laisser un commentaire