Atomic Blonde a été présenté le 25 juillet 2017 dans le cadre du festival Fantasia. Néanmoins, le film prendra l’affiche le 28 juillet dans les cinémas.

1989, peu de temps avant la chute du mur de Berlin, Lorraine Broughton est une espionne chargée de récupérer une liste et d’enquêter sur la mort d’un autre agent du MI6. Arrivée à Berlin, elle devra s’allier avec David Percival. L’alliance entre les deux ne sera pas facile. Ils devront utiliser tous leurs talents afin de réussir cette mission.

 

 

L’histoire d’Atomic Blonde est tirée de la bande dessinée The Coldest City écrite par Antony Johnston, dessinée par Sam Hart et publiée chez Oni Press… que je n’ai malheureusement pas lu.

Atomic Blonde est un film d’espionnage qui saura ravir les amateurs du genre. En plus, l’histoire met en scène une héroïne (Charlize Theron) qui est franchement hallucinante et qui vous en mettra plein la vue. Dans le contexte de la chute du mur de Berlin, le scénario se concentre plus sur la partie espionnage que sur l’action. C’est peut-être ma seule déception du film, j’attendais à un gros film d’action.

L’histoire est très intéressante puisqu’elle se passe dans un contexte politique où l’on sent une tension, celle entre Berlin Est et Berlin Ouest. Ce qui vient toujours compliquer le travail de l’héroïne. Le scénario débute avec un bon rythme avec beaucoup de rapidité et d’adrénaline. En plus, la trame sonore vient grandement amplifier le rythme dans les scènes d’action. Par contre, le rythme ralentit grandement pour laisser la place à l’espionnage. Ce n’est pas une mauvaise chose puisque ça laisse l’histoire se développer. Dans de meilleures circonstances, je crois que j’aurais un peu plus apprécié et plus embarqué l’histoire d’Atomic Blonde (j’ai vu beaucoup de films dernièrement & le Théatre Hall de Concordia n’est pas une salle très confortable). Atomic Blonde a tout pour faire un excellent film, il y a une belle atmosphère, un visuel très riche, une extraordinaire direction photographique, de l’action, de l’espionnage, une distribution de feu, etc.

Les scènes d’action, bien que j’en aurais pris plus, sont vraiment bonnes. Par moment, les combats sont brutaux (le combat dans l’escalier) et ils sont très bien réalisés et spectaculaires (plan-séquence).

La distribution d’Atomic Blonde est vraiment magistrale. Charlize Theron est vraiment hallucinante dans ce film. C’est bien de voir une femme forte qui botte des culs dans un premier rôle et surtout dans un film d’action et d’espionnage. James McAvoy démontre encore une fois son plein potentiel comme acteur.

La trame sonore est très importante dans le film. Ça donne un sentiment de rétro avec l’électro-pop et le rock de la fin des années 80. Pour ma part, j’ai trouvé que la trame sonore est un peu trop présente même si elle vient bien soutenir les moments clés du film. C’est peut-être parce que j’ai tellement aimé celle du film Baby Driver et de la manière dont elle a été intégrée à l’histoire. Mais, d’un autre côté, la trame sonore est meilleure que celle de Guardians of the Galaxy Vol. 1  et Vol. 2.

Bref, j’ai apprécié Atomic Blonde. Néanmoins, je m’attendais à plus même si le film est déjà assez génial. Je suis curieux de revoir ce film dans un autre contexte où j’aurais plus la chance d’apprécier ce film. Une chose est sûre, c’est que Charlize Theron est fantastique dans ce film et elle prouve qu’un film d’action peut être tenu par une femme comme Wonder Woman l’a fait.

 

Atomic Blonde

[Fantasia 2017] Atomic Blonde de David Leitch – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • De bonnes scènes d'action
  • Un film d'espionnage grandiose
  • Charlize Theron
Les moins
  • Pas assez d'action
  • L'intégration de la trame sonore
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.